Richard Troubat est né en 1953, à Dijon, en Côte d'Or.
Il a travaillé et habité pendant 20 ans à Lyon, c'est pourquoi l'action de ses deux romans se situe dans cette ville
Il vit actuellement en Bourgogne dans un petit village, près de Nuits-Saint-Georges

Il a exercé une activité professionnelle (et il l'exerce encore), travaillant dans diverses entreprises comme directeur de projets informatiques puis comme “consultant en conduite du changement”. Il ne vous expliquera pas ce que ça veut dire car il dit que c'est sans intérêt.

Il n'était pas un écrivain né, ni un grand lecteur. Il n'était pas un érudit non plus, n'avait pas une grande culture en littérature. 

L'idée d'écrire et de raconter des histoires lui est venu assez tard ; en lisant certains auteurs qui lui ont donné l'envie.  Et puis un jour il s'est lancé. Il a rédigé quelques lignes du début d'un roman, sans vraiment savoir où il allait. Ma foi ! ce n'était pas du Proust mais, moyennant quelques assaisonnements, c'était digeste. Il a continué. C'est comme ça que tout a commencé. L'aventure continue…

Il a écrit deux romans :

Richard Troubat est cavalier, amateur d'Art Equestre, discipline (Ô combien difficile) qu'il a travaillée pendant plusieurs années.

"Je n'étais pas un génie mais j'ai acquis quelques sentiments qui m'ont permis d'écrire “Le Maître de Manège”.

Tout ceci est sorti de cette expérience.

 
La bousine :
Il se base sur un personnage ayant réellement existé : l'un de ses aïeux , François-Louis Troubat, dit "Auguste", né en 1795 dans le Périgord, devenu industriel de la soie à Lyon.
C'est une partie de cette vie qui est romancée.

Commencé il y a une quinzaine d'années, puis repris et retravaillé pendant près de dix-huit mois, ce roman sort en 2010.



 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement